Un médecin remplaçant doit-il adhérer à une AGA ?

Foire aux Questions

S’il y avait bien une décision utile et rentable que nous vous encouragions jusqu'en 2021 à prendre dès le début de votre activité de remplacement, c’était celle d’adhérer à une AGA (Association de Gestion Agréée) si et seulement si vous êtiez concerné*. Il ne s’agit nullement d’une obligation. Il s’agit d’un choix de gestion. Et si certains de vos confrères, notamment installés, vous en découragent, sachez d’emblée que ce sont de piètres conseils !

(*) Dans de très nombreux cas, il est inutile d’adhérer à une AGA lorsqu’on est médecin remplaçant débutant. Ces situations sont développées dans notre Lettre Réf. F401 citée plus haut. Plus d’infos également auprès du CFML.

Il existe en France une association de gestion agréée possédant un département spécialisé pour les médecins remplaçants.

Média-Santé / CFML lui apporte son concours. Il s’agit de :


ANA-PL, Association Nationale Agréée pour les Professions Libérales. Arcopole B -2 Impasse de la Source - 74200 Thonon-les-Bains
Tél. : 04 50 26 66 13
Courriel : contact@anapl.fr

Mises en garde

  1. Pour valider votre statut fiscal d’adhérent à une AGA, vous devez avoir adhéré au plus tard dans les cinq mois de votre début d’activité (la date d’affiliation officielle à l’Urssaf faisant foi). Ou avant le 31 mai de l’année en cours en cas de première adhésion à une AGA, ou au pire le 31 décembre en cas de début d’activité survenant après le 1er août.

  2. En cas d’incertitude sur la nécessité d’adhérer, il est possible d’adhérer à titre préventif via une cotisation très réduite auprès de l’ANA-PL.