Devez-vous souscrire
à une assurance Responsabilité Civile Professionnelle
en tant que médecin remplaçant ?

Foire aux Questions

Depuis l’année 2002, tout médecin libéral en exercice doit être personnellement couvert par une assurance responsabilité civile professionnelle (RCP). En la matière, nous conseillons vivement aux médecins remplaçants débutants :

  • de s’assurer à titre personnel en RCP avant de commencer le moindre acte libéral médical, même si certains guides sur le remplacement leur indiquent, de manière erronée, qu’ils sont automatiquement assurés, sans avoir à faire la moindre démarche, par l’assurance du titulaire du cabinet qu’ils remplacent ! (Pour le détail de cette question voir la Lettre Média Santé Réf. J70 ayant pour titre : «L'Assurance Responsabilité Civile Professionnelle»).
  • de s’en tenir à la seule assurance RCP en évitant soigneusement de signer des contrats d’assurance «packagés» regroupant non seulement leur assurance RCP mais également, par exemple, des assurances destinées à couvrir prétendument leurs besoins financiers en cas d’arrêt de travail, et ceci tant qu’ils n’ont pas bénéficié d’un audit indépendant en assurances (voir plus loin). En effet, la politique commerciale des assureurs, relayés par les syndicats, les amicales et les associations de jeunes médecins et internes nous semble des plus critiquables, lorsqu’elle profite de l’ignorance du médecin débutant pour le sur-assurer (voir par exemple la série de Lettres de Média Santé Réf. P751 ayant pour titre: «La prévoyance si particulière du médecin remplaçant»)